Tout savoir de la souscription d’un 3e pilier auprès d’une assurance

Le 3e pilier demeure un excellent recours pour tout individu pour pouvoir suffisamment assurer sa retraite en stockant de l’argent. Cependant, ceci est un produit d’épargne qui présente quelques nuances que l’on doit à coup sûr comprendre. Quels sont donc les points à comprendre dans la souscription d’un 3e pilier auprès d’une assurance ? Les réponses dans la suite.

De précisions à propos du 3e pilier

L’on parle souvent du 3e pilier pour désigner tout revenu initié par un professionnel ou un particulier en guise d’assurance d’une bonne retraite. Cliquez sur http://3pilierassurance.ch/ pour en savoir plus. En effet, il est un revenu qui vient s’ajouter à la pension. Il est établi par le biais d’un contrat de souscription d’argent que l’initiateur peut recouvrir une fois en retraite. Mais cette souscription se fait à deux volets. Il s’agit du volet 3A et le 3B.
Avec le volet 3A, les conditions restent un peu strictes. Cela dit que le montant à verser selon l’échéance du contrat est avant tout fixe. De plus, les sous seront touchés après les cinq années qui précèdent la retraite. Par contre, le 3B n’affiche aucune de ces exigences. Avec lui, le professionnel ou le particulier est libre de cotiser comme bon lui semble et peut également faire des opérations de retrait si ceci lui est nécessaire. Mais il n’est pas exonéré des impôts sur revenu comme ce n’est pas le cas pour le 3 A.

Aller vers un 3e pilier d’assurance

Vous pouvez choisir d’aller vers un 3e pilier d’assurance ou vers une banque. De toute façon, vous devez savoir que les conditions diffèrent. Cela dit que du côté de la banque vous aurez affaire à une cotisation simple. Alors que l’assurance exige un contrat bien strict. En effet, ce contrat de l’assurance est non flexible et carré. Ce qui ne manque pas non plus d’avantages pour ceux qui y souscrivent. Vous pouvez y voir une faveur de régularité, mais, qui s’observe juste à long terme. Il est important de se ruer vers une assurance pour un 3e pilier surtout lorsque vous tenez à la sécurité des fonds.