Quelle est réellement la rentabilité de votre investissement immobilier locatif ?

Depuis plus d'un siècle, l'investissement dans l'immobilier locatif est considéré comme le moins risqué et a encore un bel avenir. Dans ce contexte, nous devons également revoir la manière dont nous calculons le rendement des investissements locatifs. Comme nous le verrons plus loin, cela devrait tenir compte d'un certain nombre de facteurs liés aux investissements en capital.

Comment identifier un bon rendement aujourd’hui ?

Comme tout autre investissement financier, l'investissement immobilier est avant tout une question d'accumulation de capital. Investir dans l'immobilier peut rapporter gros, en fonction des attentes de chaque investisseur. Souhaitez-vous garantir un bon retour sur investissement dans l'immobilier locatif ? Si oui, allez sur le site en cliquant sur le lien. Actuellement, un rendement annuel moyen de 4% est considéré comme un bon investissement (bien qu'il soit possible d'investir jusqu'à 7%). Toutefois, il est important de noter que ces rendements sont nets, et non bruts, et qu'il est important de comprendre la différence afin de réaliser des investissements de qualité.

Comment calculer le rendement d'un investissement immobilier locatif ?

Le rendement d’un investissement immobilier peut-être calculer de trois manières : le rendement brut annuel, rendement annuel net et rendement net des actifs.

  • Rendement brut annuel : Le rendement brut annuel est le premier indicateur qui vous donne un premier aperçu du bien qui vous intéresse. Pour le calculer, divisez le prix de location annuel par le prix d'achat et multipliez par 100.
  • Rendement annuel net : une fois que vous avez une idée claire du rendement annuel brut du bien, vous pouvez calculer le rendement annuel net. Votre plan financier utilisera les fluctuations économiques d'une année comme point de départ et ajustera le résultat.
  • Calculer le rendement net des actifs : cela dépend non seulement du profil fiscal de chaque investisseur, mais aussi de chaque investissement individuel. Le rendement net est le revenu net annuel plus l'impact fiscal de l'investissement.