Comment faire face au troubles de stress post-traumatique ?

L’état de stress post-traumatique (ou ESPT) survient, comme son nom l'indique, après avoir vécu directement ou indirectement un événement traumatique. En effet, faire face à un traumatisme est souvent difficile en raison de nombreux facteurs. Cependant, lorsque les effets sont persistants, ils peuvent interférer avec la vie quotidienne de la personne traumatisée. Lisez cet article pour savoir comment faire face au trouble de stress post-traumatique.

Qu'est-ce que le trouble de stress post-traumatique ?

Caractérisée par des réactions dysfonctionnelles à l'événement traumatique, cette condition peut facilement réduire la qualité de vie des personnes traumatisées. Les situations qui caractérisent un traumatisme sont généralement celles dans lesquelles des sentiments de peur, d'horreur ou de désespoir sont ressentis intensément. Vous pouvez lire ici quelques causes du stress post-traumatique. 

Les agressions sexuelles, les catastrophes naturelles, les combats dans les conflits armés, les accidents de la circulation et d'autres situations qui amènent les personnes à s'inquiéter pour leur vie provoquent généralement de fortes réactions. Cependant, une personne peut développer un ESPT lorsqu'elle vit une expérience considérée comme écrasante pour elle, même si elle ne correspond pas aux scénarios mentionnés ci-dessus. L'expérience de ces événements peut être soit directe (la personne subit l'action), soit indirecte (la personne est témoin de l'action). De même, la personne atteinte de cette condition peut n'avoir vécu qu'une seule situation traumatique ou, comme c'est souvent le cas, plusieurs situations traumatiques.

Comment faire face au trouble de stress post-traumatique au quotidien ?

Vivre avec cette condition peut être difficile et décourageant. Les personnes traumatisées se sentent souvent faibles et impuissantes. Ainsi, ils sont plus susceptibles de développer des comportements néfastes pour la santé, de faire de la dépression et de nourrir des pensées improductives pendant la journée. Pour vivre une expérience plus agréable même avec des symptômes de SSPT, vous pouvez faire du bénévolat, donner du sang ou faire un don à une association caritative locale par exemple. Ceci vous aidera à vous sentir utile et puissant.